LUIS TOMASELLO

1915 – La Plata – 2014 - Paris. Luis Tomasello entre en 1932 à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts de Buenos Aires. De 1940 à 1944, il poursuit ses études à l'Ecole Supérieure de Peinture "Ernesto de la Carcova" et travaille la figuration jusqu'en 1950. L'année suivante, il effectue son premier séjour en Europe, suivi d'un second en 1956 qui le pousse à aborder l'abstraction géométrique.
Au sein du mouvement cinétique, l'oeuvre de Tomasello occupe une place particulière. Uniquement soucieux des problèmes de lumière, l'artiste argentin travaille en trois dimensions tout en gardant une surface égale. Se basant sur l'oeuvre de Mondrian comme tous les cinétiques, il libère la couleur de la surface plane de la peinture afin de la faire aller vers l'avant ou vers l'arrière. Le relief lui permet de « travailler la lumière » grâce à des ombres qui animent la surface. Ainsi, des blancs identiques semblent différents selon les facettes inclinées et les reliefs sur lesquels ils sont apposés.
Tomasello récuse une lecture linéaire de son oeuvre. Ses « Atmosphères chromoplastiques » tirent leurs origines des couleurs chaudes qui s'opposent aux couleurs froides. Trois éléments forment la base de son travail : la vibration optique produite par la répétition de formes (lamelles, cubes), la translation de la lumière qui est sensée varier selon les heures du jour, et enfin le mouvement du spectateur sans lequel aucune oeuvre cinétique ne peut exister.

RETOURNER






1/1         < précédent     suivant >
1963 - 19x14cm - "Reflexion 25A" - relief sur bois
Photo: Jaime Acioli