ANTONIO DIAS

Campina Grande PB 1944. Artiste multimédias. Son grand-père lui enseigne les techniques élémentaires du dessin. À la fin des années 1950, à Rio de Janeiro, il travaille comme dessinateur graphique et d'architecture. Il étudie avec Oswaldo Goeldi (1895-1961) à l'Atelier Livre de Gravura [Atelier Libre de Gravure] de l'Escola Nacional de Belas Artes (Enba) [Ecole Nationale des Beaux-Arts]. Dans les années 1960, il introduit des mots ou des phrases dans ses oeuvres. En 1965, il reçoit une bourse du gouvernement français et réside à Paris jusqu'en 1968. Puis il part à Milan et y aménage son atelier. En 1971, il publie le disque Record: The Space Between et commence la série The Illustration of Art. En 1972, il reçoit la bourse Simon Guggenheim Foundation et va à New York. En 1977, il parcourt l'Inde et le Népal où il étudie les techniques de production de papier. Il commence une série de travaux sur un papier artisanal dont la texture et le mélange de pigments permettent de s'intégrer aux oeuvres. À Katmandou, il publie l'album de xylographies Tramas [Trames]. En 1988, il séjourne à Berlin après avoir obtenu une bourse du Daad. En 1992, il devient professeur de la Sommerakademie für bildende Kunst, à Salzbourg, en Autriche, et l'année suivante, de la Staatliche Akademie der bildenden Künste, à Karlsruhe, en Allemagne.

RETOURNER






1/3         < précédent     suivant >
1963 - 19x15cm - "Sacrifice" - relief sur carton
Photo: Jaime Acioli